La Fête des Morts (El Dia de los Muertos)

La fête des morts est une fête très importante au Mexique - sans doute la plus spectaculaire - qui se déroule pendant 2 jours les 1er et 2 novembre.

Attention, cette fête n'a pas de lien avec Halloween ... quoique ...

Pourquoi " quoique " ?

L'origine de cette fête.

El Dia de los Muertos date de 3 500 ans ... environ. C'était un rituel des anciennes peuplades mexicaines (Mayas, Toltèques, Aztèques) envers les morts et la continuation de la vie, la vie n'étant qu'un rêve...
Les espagnols déplacèrent la date de ce jour aux 1er et 2 novembre (fête des saints et fête des morts) qui tombaient au milieu des fêtes de la mort des Aztèques afin que ces nouveaux chrétiens "christianisent" de fait ce rituel.
Donc un peu comme Halloween, Samain à l'époque, le nouvel an celte ( ... il y a environ 2 500 ans) était une fête liée à la mort et à la résurrection chez les Celtes. Dans ce cas, les chrétiens (vers 700, 800) placèrent la fête des saints et la fête des morts au lendemain du nouvel an celte.

Le rituel du el Dia de los Muertos

Ces jours sont donc jours de fête.
Le premier est celui des enfants défunts, le second celui des adultes défunts.
Les tombes sont nettoyées, la croix repeinte, décorées de fleurs plus spécialement des fleurs oranges ( le cempoalxuchitl), on brûle de l'encens (copal). Les enfants morts reçoivent des jouets, les hommes adultes de la tequila ! On dépose de quoi festoyer ainsi que des confiseries et des cierges.
Sur les autels placés dans les maisons, on dépose aussi de la nourriture, des boissons et des cigarettes !
La fête se remarque par les " calaveritas ", des pains sucrés en forme de têtes de mort ou de cercueil sur lesquels sont inscrits les prénoms des morts et que l'on dépose sur les tombes ou les autels. Ce gâteau qui symbolise la mort et la renaissance se mange.
Il y a aussi les pains de los muertos.
Comme les Celtes, les Mexicains n'ont pas peur de la mort !
Il faut donc imaginer que si la journée débute par les prièrent, les mexicains aident les défunts à terminer les bouteilles de tequila ... au son des mariachis ! ! !
Pendant cette période et avant, les squelettes servent de décoration

Dans la nuit du 1er au 2 novembre, certains mexicains font des feux devant leurs maisons pour se signaler aux défunts amis et chasser les mauvais esprits ...
A ceux à qui cela ne rappelle rien, pour le nouvel an celte, le feu de Samain avait pour but de fêter les morts de l'année et chasser les mauvais esprits ...

Donc les rituels pré-chrétiens des indiens mexicains et des Celtes sont très très proches

D'ailleurs au Mexique, on commence aussi à fêter Halloween !
Les enfants ne disent pas "trick or treat" mais "cavaleras" selon la tradition de el Dia de los Muertos afin d'obtenir des friandises ou des pièces de monnaie …